Coupé SUV : la réponse de Mercedes

Alors que cela fait de nombreux mois que tous les constructeurs automobiles lorgnent sur le marché des coupés SUV, Mercedes répond en dévoilant sa MLC.

Que cela soit Audi, BMW ou autres, tous les constructeurs automobiles lorgnent sur le marché des coupés SUV. Pour ce segment, BMW a d’ailleurs déjà dévoilé sa X6. C’est en réponse à ce modèle, et aux autres que Mercedes a profité du Salon automobile de Pékin pour dévoiler son propre coupé SUV. Actuellement encore sans nom, il est actuellement baptisé MLC.

Pour concevoir ce modèle, dont la sortie commerciale est prévue pour 2015, Mercedes a largement puisé dans ses modèles en reprenant le code esthétique de la GLA, l’arrière de la Classe S Coupé, ou encore le même V6 3.0 litres bi turbo de la Classe E et SL. Pour les férus d’automobiles, la transmission de MLC sera assurée par une boite auto 9C-Tronic Plus.

Ce concept de coupé SUV cinq portes, avoisinant les 333 chevaux, mesure 4,9 mètres de long pour 2,0 de large et 1,75 de hauteur. Son capot bombé et ces larges passages de roues lui donnent une carrure plutôt musclée. Petit détail, la fine bande lumineuse qui relie les deux feux, une particularité que Mercedes semble vouloir généraliser à tous ses modèles de coupés.

Pour finir, il ne faut surtout pas oublier de mentionner le petit air de ressemblance entre cette MLC et la BMW X6…

Salon de Pékin 2014 : Mercedes riposte au BMW X6 avec son concept de coupé SUV
Salon de Pékin 2014 : Mercedes riposte au BMW X6 avec son concept de coupé SUV

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR – Numéricable : Jean-Yves Charlier revient sur cette fusion
Article suivantAndroid : ces applications qui tournent sans que vous le sachiez

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here