Cybercriminalité : chantage à l’encontre de la Banque Centrale Européenne

Suite à une attaque informatique, la Banque Centrale Européenne (BCE) est la victime d’un chantage.

C’est ce jeudi que la Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé avoir subi une attaque informatique qui s’est soldée par le vol d’informations personnelles de données stockées dans la base de données de son site internet public. L’institution monétaire de Francfort communique que ce sont « des adresses de courriers électroniques et d’autres données personnelles laissées par des personnes s’étant inscrites à des évènements à la BCE » qui ont été volées.

La BCE précise qu’« Aucun système interne et aucune donnée de marché sensible n’a été menacé » et soulignant que l’institution a constaté ce vol suite à un email anonyme exigeant de l’argent en échange de ces données.

Doublement victime, d’un vol et d’un chantage, la Banque Centrale Européenne annonce avoir modifié tous les mots de passe de son système depuis l’attaque et être en train de contacter les personnes dont les informations personnelles ont été volées.

Le communiqué précise encore que la police allemande a été informée et qu’elle mène une enquête.

La BCE victime de chantage après un vol de données informatiques
La BCE victime de chantage après un vol de données informatiques
Tags

One Comment

  1. Cette attaque envers la BCE prouve à quel point la cybercriminalité est présente et se développe avec l’évolution d’internet et des services virtuels. Cela remet véritablement en question les systèmes de sécurité des acteurs bancaires vis-à-vis des données des utilisateurs. Des solutions émergent, comme par exemple l’authentification biométrique. Espérons qu’elles soient suffisamment efficaces pour lutter contre ces cyberattaques qui deviennent de plus en plus sophistiquées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker