Cybercriminalité : les demandes de rançon ont explosé de 113% en 2014

L’année dernière, les demandes de rançon liées à la cybercriminalité ont véritablement explosé en progressant de 113% en une année.

Dans sa dernière enquête, l’entreprise de sécurité informatique Symantec révèle qu’il y a près d’un million de programmes malveillants qui voient le jour dans le monde quotidiennement, soit près de 317 millions de nouvelles menaces par an pour l’année 2014. La vigilance donc être de mise pour les éditeurs de logiciels antivirus, mais aussi les internautes.

Le rapport de Symantec fait surtout ressortir que les « rançongiciels » sont devenus une menace très réelle. Cette menace qui consiste à prendre le contrôle d’un appareil à distance, un mobile ou un ordinateur, puis à demander une certaine somme d’argent au propriétaire en échange du déblocage de l’appareil a en effet progressé de 113% en 2014.

Face à cette nouvelle menace, Symantec tire le signal d’alarme.

L’entreprise de sécurité note aussi que les attaques sociales sont toujours d’actualité, le spam et le phishing qui visent à contourner l’attention des internautes, des techniques qui ont d’ailleurs été tout récemment utilisées lors du piratage de la chaîne TV5 Monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSimda : Interpol fait tomber un réseau de 770 000 machines infectées
Article suivantLes caméras miniaturisées de LinX rachetées par Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here