Décès du designer qui a imaginé le ThinkPad

Richard Sapper est un nom qui ne vous dit peut-être rien. Il est pourtant le designer qui a imaginé le célèbre ThinkPad. Il vient de décéder à l’âge de 83 ans.

C’est en 1992 qu’IBM a commercialisé le premier ThinkPad, le ThinkPad 700C. Si cette gamme d’ordinateurs est particulièrement connue, c’est parce qu’elle a été particulièrement populaire auprès des entreprises.

CE qu’il faut savoir, c’est que c’est le designer Richard Sapper, en 1990, qui l’a conçu. Il a trouvé son inspiration dans des boites de déjeuner Bento et des boîtes de cigares, ce qui lui a permis d’imaginer le châssis de la machine.

Caractéristique principale des ThinkPad, ils sont facilement identifiables avec leur couleur noire, un châssis composé de magnésium, de fibre de carbone renforcée, voire même de titane. Le signe le plus distinctif étant le TrackPoint rouge, positionné au-dessus de la lettre « B » du clavier.

Avant les claviers rétroéclairés, les ThinkPad embarquaient une ThinkLight, une LED placée au-dessus de l’écran pour illuminer le clavier. Ils étaient aussi les premiers à être doté d’un accéléromètre capable de bloquer les disques durs en cas de chute.

Même si IBM a revendu sa division PC à Lenovo en 2005, la gamme ThinkPad existe toujours aujourd’hui. Elle s’est simplement modernisée pour s’adapter au marché des ultrabooks et des hybrides.

Aujourd’hui, on apprend que Richard Sapper, le père du ThinkPad, est décédé à l’âge de 83 ans. Il était membre de la Royal Society of Arts (Angleterre), membre de l’Académie des Arts (Allemagne), ou encore docteur honorifique de l’Université de Caroline du Nord (États-Unis). Il a même reçu la Croix du Mérite de l’Ordre du Mérite des mains du président de la République fédérale d’Allemagne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe lancement de l’Oculus Rift se précise : les commandes sont ouvertes
Article suivantChevrolet Bolt : le pari de la « vraie » voiture électrique bon marché

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here