Développeurs : l’écart entre iOS et Android se resserre

Traditionnellement, les revenus des développeurs pour iOS sont plus élevés que ceux de leurs homologues pour Android, pourtant l’écart semble de resserrer.

Selon la dernière étude réalisée par VisionMobile, avec 5200 dollars de revenu mensuel moyen, les développeurs pour iOS sont les mieux lotis devant ceux pour Android (4700$), Windows Phone (3600$), HTML5 (2900$) et BlackBerry 10 (1200$). S’agissant de la cinquième étude du genre, VisionMobile constate aussi que l’écart entre développeurs iOS en Android se resserre.

Baptisée Developers Economics, cette étude qui se base sur les livraisons du troisième trimestre 2013 révèle aussi que les développeurs iOS privilégient le paiement au téléchargement (36%) et les achats in-app (35%), pratiques moins répandues du côté d’Android, mais que c’est la publicité (30%) qui est privilégiée par les développeurs pour le petit robot vert.

Avec la multiplication des plateformes, iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry, Tizen Firefox OS, il est certain que cela aura une incidence sur les développeurs qui cherchent à monétiser leur travail. C’est pour cela que l’avenir passera peut-être par HTML5, une solution qui pourrait unifier les coûts de développement et de maintenance grâce à une unification des plateformes.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentAndroid : le milliard d’appareils vendus d’ici 2017 ?
Article suivantHTC : retour gagnant avec le HC One ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cet article. Pour ma part, la part qui revient à chaque développeur devrait correspondre à la qualité des applications qu’ils offrent aux utilisateurs et à l’appréciation que les utilisateurs donnent à leurs innovations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here