Domotique : bientôt des équipements signés Apple ?

Alors qu’Apple a profité de sa récente conférence WWDC 2014 pour annoncer ses ambitions en matière de domotique, des rumeurs parlent de la création d’une équipe qui serait chargée de réfléchir à des produits « maison » pour le foyer connecté.

En présentant HomeKit lors de sa récente conférence WWDC 2014, Apple a clairement affiché ses ambitions en matière de domotique pilotée par ses iPhone ou iPad. Pour interagir avec des équipements connectés tels que serrures, luminaires, thermostats, portes, électroménager, etc., la firme de Cupertino peut compter sur une douzaine de sociétés, par exemple Philips, Texas Instruments, Haier et Honeywell et autres.

Mais selon les dernières rumeurs, la prochaine société qui pourrait rejoindre le côté hardware de la domotique imaginée par Apple serait Apple lui-même.

Selon le site 9to5Mac, la firme à la pomme aurait en effet constitué une équipe en interne qui aurait la tâche de réfléchir à des produits « maison » pour le foyer connecté, c’est-à-dire concevoir des équipements signés Apple.

Il semble évident que l’idée de concevoir en interne des équipements n’est pas de faire concurrence aux autres sociétés qui participent au projet, mais serait plutôt d’explorer de nouvelles pistes afin de toucher un maximum d’utilisateurs. Par exemple, la récente acquisition de Beats serait peut-être l’occasion de développer des équipements audio connectés.

Pour finir, on se rappellera que l’idée de proposer du software et du logiciel associé n’est pas nouvelle pour Apple, que cela avait déjà été le cas avec la sortie d’iTunes qui avait été suivie de celle de l’iPod.

Apple : une approche matérielle de la maison connectée ?
Apple : une approche matérielle de la maison connectée ?
Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCoupe du Monde 2014 : les opérateurs de paris sportifs ont le sourire
Article suivantGoogle veut tout connecter avec Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here