eBooks : Apple ronchonne contre le tarif du contrôleur imposé par la justice

Alors que la justice a reconnu Apple coupable d’ententes illicites sur le prix des ebooks, la juge chargée de l’affaire a imposé un contrôleur. Mais voilà, à 1 000 dollars l’heure, il est un peu cher pour la firme de Cupertino.

Reconnue coupable d’ententes illicites sur le prix des ebooks par la justice américaine, la juge chargée de l’affaire a ordonné la nomination d’un contrôleur chargée de vérifier que les pratiques commerciales d’Apple sont en conformité avec la loi. C’est donc pour cette raison que Michael Bromwich, un contrôleur indépendant, a été désigné.

Si tout avait pu se passer sans anicroche, la première facture d’honoraire de 138 000 dollars, pour les deux premières semaines de travail, met à 1 000 dollars de l’heure le contrôleur, et à 1 025 dollars de l’heure son équipe juridique. Face à de tels tarifs, Apple n’a pas tardé à réagir en se plaignant ouvertement de cet état de fait.

Par ailleurs, Apple reproche aussi les pratiques de Michael Bromwich consistant à vouloir interroger des dirigeants pas impliqués lors d’entretiens immédiats, par exemple Tim Cook, Jonathan Ive ou encore Al Gore.

De son côté, Michael Bromwich a déjà écrit des courriers au conseil d’administration d’Apple et à la justice pour déplorer le manque de coopération de la firme à la pomme.

Il faut encore préciser, qu’un autre procès, prévu en 2014, devra décider des pénalités financières, mais que, d’ici là, la situation risque bien de s’envenimer dans un climat qui semble particulièrement malsain entre Apple et son contrôleur.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité