Edward Snowden conseille des « phrases de passe » plutôt que des mots de passe

En matière de sécurité informatique, l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden conseille des « phrases de passe » plutôt que des mots de passe.

Pour deviner un mot de passe standard de 8 caractères, il faut moins d’une seconde. C’est pour cette raison que l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden conseille des « phrases de passe » plutôt que des mots de passe.

« Les mauvais mots de passe sont l’une des manières les plus simples de compromettre la sécurité d’un système », explique Edward Snowden à John Oliver, l’animateur de l’émission Last Week Tonight qui a fait spécialement le déplacement de Moscou.

Que faut-il faire ? Il propose d’utiliser non pas des mots de passe, mais des « phrases de passe », à la fois plus faciles à retenir, mais surtout trop longues et trop peu communes pour être facilement attaquable. Il valide par exemple « admiralalonzoghostpenis420YOLO » et « margaretthatcheris110%SEXY ». Mélanger les minuscules et majuscules, ajouter des chiffres et des caractères spéciaux est bien évidemment de rigueur.

La version complète de l’interview :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid Wear : est-ce que Google pourra apparaitre dans l’App Store d’Apple ?
Article suivantLa Lune aurait été créée suit à un impact entre le Terre et Théia

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here