EE rappelle des milliers de chargeurs après une explosion qui a brûlé une femme

Une femme a été brûlée aux mains suite à l’explosion d’une Power Bar. EE rappelle des milliers de chargeurs.

À la fin du mois dernier, Katy Emslie, une étudiante en médecine âgée de 26 ans, est allée se coucher alors que son laptop était en charge. Alors qu’elle dormait, il a explosé et des morceaux ont traversé la pièce pour atterrir sous son lit, déclenchant un incendie. En essayant d’éteindre le feu, la jeune femme a été grièvement brûlée aux mains, ce qui a nécessité une intervention de chirurgie plastique.

En réponse à cet accident, Everything Everywhere (EE), le plus important opérateur de téléphonie mobile au Royaume-Uni, a lancé le rappel de milliers de chargeurs Power Bar.

L’opérateur indique être au courant d’un petit nombre d’incidents où le bloc d’alimentation avait surchauffé, provoquant un risque d’incendie.

En lançant ce rappel, EE a suspendu son service d’échange de barre de puissance jusqu’à la fin de l’opération. Les accumulateurs ont déjà été réapprovisionnés avec un nouveau lot.

Les chargeurs concernés par ce rappel sont ceux qui portent la référence « E1-06 ». L’opérateur avise sa clientèle qu’elle peut les rapporter à une boutique locale EE pour un échange. Les chargeurs Power Bar des autres lots, qui ne portent pas cette référence, ne sont pas concernés.

Everything Everywhere précise que « C’est notre intention de remplacer ces chargeurs. Nous sommes vraiment désolés pour tous les inconvénients que cela pourrait causer ».

ee-rappelle-des-milliers-de-chargeurs-apres-une-explosion-qui-a-brule-une-femme

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent#Jeressembleàuningénieur : une ingénieure lance une croisade contre les stéréotypes
Article suivantLes futurs Lumia 950 et 950 XL se dévoilent en photos

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here