Elisabeth II : elle envoie son premier tweet !

C’est à l’âge de 88 ans, 38 ans après l’envoi de son premier mail, que la reine Elisabeth II envoie son premier tweet.

Il aura fallu attendre ce vendredi pour que la reine Elisabeth II envoie son premier tweet. L’événement s’est déroulé lors de l’inauguration d’une nouvelle galerie du musée des Sciences de Londres.

C’est à partir du compte @BritishMonarchy que la reine a envoyé : « C’est une joie d’ouvrir l’exposition sur l' »Ère de l’information » aujourd’hui au @ScienceMuseum et j’espère que le public s’y rendra avec plaisir » à partir d’une tablette installée sur un pupitre. Elle a signé son tweet d’une « Elizabeth R », pour Elizabeth Regina.

Dans la foulée, il a été publié sur le même compte qu’il s’agissait du premier tweet royal à être « personnellement envoyé par la reine », avec une photo de la souveraine, qui avait retiré son gant pour l’occasion, avec le doigt posé sur l’écran de la tablette.

Il aura fallu peu de temps pour son message soit retweeté plusieurs milliers de fois et pour que de nombreux abonnés au compte @BritishMonarchy lui souhaitent la bienvenue sur le réseau social.

Une utilisatrice, @SophLouiseHall, a même conseillé à la reine, sur le ton de l’humour, d’ajouter à ses tweets des hashtags « excentriques » !

Il est à souligner que la reine a envoyé son premier tweet 38 ans après son premier email, c’était en 1976, lorsqu’internet n’en était encore qu’à ses balbutiements. À l’époque, Elisabeth II était considérée comme une pionnière.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSNCF : des contrôleurs testent des Google Glass
Article suivantPremières images des Microsoft Lumia

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here