Encore une boule de feu dans le ciel français

Après avoir observé une boule de feu le 17 février dernier, les Français ont observé une nouvelle boule de feu dans le ciel jeudi dernier. Le spectacle est toujours aussi spectaculaire.

Le 17 février dernier, de nombreuses personnes avaient observé une boule de feu traverser le ciel. Le phénomène exceptionnel avait été principalement vu dans le sud-est de la France. Les réseaux sociaux avaient relayé de nombreuses photos et vidéos.

Ce jeudi 25 février, un phénomène similaire s’est produit à nouveau. Cette fois, ce sont les habitants de l’est de la France qui ont pu voir ce phénomène. De nombreuses personnes des régions Champagne-Ardenne et Lorraine ont rapporté avoir vu cette boule de feu dans le ciel. Le phénomène s’est passé en plein jour, aux alentours de 11h30.

Le Réseau français d’observation des météorites (REFORME) rapporte une vingtaine de témoignages émanant de l’est de la France, de l’Est parisien à l’Alsace. Sur son site, il précise que « d’après les résultats préliminaires, le bolide semble avoir débuté sa trajectoire lumineuse au-dessus de Châlons-en-Champagne, et s’est dirigé vers l’Est-Nord-Est pour disparaître à proximité de la jonction entre les trois départements de la Marne, de la Meuse et des Ardennes ». Le Réseau lance par ailleurs un appel à toutes les personnes qui pourraient fournir des vidéos pour servir d’identification du phénomène : « Si vous avez accès à une webcam enregistrant en continu ou à des enregistrements de vidéos de surveillance, nous sommes preneurs ! Merci d’avance ! »

Un des témoignages raconte que « J’allais rechercher mon fils de 3 ans quand j’ai vu une petite boule dans le ciel de Vitry-le-François suivie d’une étincelle et une trace de fumée… c’est impressionnant ». Comme le 17 février, cette boule de feu du 25 février a donc été tout aussi spectaculaire.

REFORME explique que « les bolides sont des phénomènes très brillants qui surviennent lors qu’un météoroïde (un débris d’astéroïde ou de noyau de comète) pénètre à très grande vitesse (plusieurs dizaines de km/s) dans l’atmosphère terrestre. Ce sont des étoiles filantes, également appelées ‘météores’, plus lumineuses que la moyenne. Si les étoiles filantes sont pour la plupart causées par des débris de taille millimétrique ou centimétrique, les bolides sont causés par des débris de dimensions plus imposantes ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne faille dans l’appli Nissan ConnectEV permet de pirater la Leaf
Article suivantSpaceX reporte sa tentative de récupérer son lanceur Falcon 9

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here