Énergie renouvelable : une action de Greenpeace à l’Arc de Triomphe stoppée par la police

C’est avec l’idée de dénoncer les pratiques de la France en matière d’énergie renouvelable que des militants de Greenpeace ont mené une action à l’Arc de Triomphe. La police est intervenue pour y mettre un terme.

« M. Hollande, renouvelez l’énergie » est le message que deux militants de Greenpeace, suspendus sous l’Arc de Triomphe, ont affiché lors d’une action lancée par l’organisation de protection de l’environnement. Si cette action a été lancée le 11 décembre, ce n’est pas pour rien. C’était pour que le message passe alors que la conférence COP21 sur le climat n’est pas encore terminée.

Concrètement, quel est le message que Greenpeace voulait faire passer avec cette action-choc à l’Arc de Triomphe ? C’est que la France se prétend exemplaire en matière d’énergie renouvelable, mais que, dans les faits, leur développement est trois fois moins rapide que chez ses voisins européens. Alors que les énergies renouvelables sont « la » solution pour lutter contre les émissions des gaz à effet de serre, contre le réchauffement et le changement climatique, les militants ont lancé cette action pour interpeler François Hollande.

Alors que l’on ne sait pas si le chef de l’État a reçu le message adressé par Greenpeace, on sait par contre que le message a parfaitement été reçu par la police. Elle est en effet intervenue pour mettre fin à l’action de l’organisation de protection de l’environnement. Alors que de nombreux militants étaient au sol et sur l’Arc de Triomphe, mais aussi dans les airs, la Préfecture de police a indiqué que « plusieurs interpellations » avait été faite autour et dans le monument. Aucune précision n’a été donnée sur le nombre de personnes arrêtées.

Pour autant que la conférence sur le climat COP21 débouche sur un accord, il serait bien que la France, lieu de ce sommet, montre l’exemple en matière d’effort. Dans ce sens, le message de Greenpeace est plus que pertinent. Espérons qu’il ait été entendu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : un iPhone 6c et une nouvelle Apple Watch pour le mois de mars ?
Article suivantSNCF : des robots Pepper pour renseigner les voyageurs

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here