Essai statique réussi pour un étage de lanceur récupéré par SpaceX

SpaceX vient de faire une nouvelle démonstration de sa stratégie de réutilisabilité. Après être parvenue à faire poser le premier étage de son lanceur Falcon 9, l’entreprise a réussi un essai statique d’un étage récupéré.

Pour réussir sa stratégie de réutilisabilité, SpaceX doit réussir à récupérer son lanceur. Il s’agit d’une opération qui est maitrisée avec plusieurs atterrissages réussis. La seconde phase de la stratégie va être de réutiliser les étages pour un lancement. Une étape importante vient d’être franchie avec la réussite d’un essai statique.

C’est le 29 juillet que SpaceX a réussi cet essai, un test qui s’est fait avec le premier étage d’une fusée Falcon 9 récupéré en mai dernier après le lancement réussi du satellite de télécommunications japonais JCSat 14. Comme le montre la vidéo publiée par l’entreprise américaine, l’étage a parfaitement fonctionné lors de son essai au sol, fonctionnant pendant environ deux minutes et demie. Réalisé sur le site d’essais de McGregor (Texas), ce test est un essai statique typique pour les lanceurs. Il s’agissait notamment de tester les neuf moteurs Merlin à pleine poussée.

Une réutilisabilité qui reste à prouver

Les atterrissages réussis et ce test sont autant de réussites pour SpaceX sur le chemin de la réutilisabilité. Ce chemin reste tout de même encore long. En effet, l’entreprise n’a pour le moment rien dit au sujet de la remise en état de l’étage pour son test, ce qui signifie que l’on n’a pas la moindre idée au sujet de la rentabilité d’une telle opération pour le moment. Cet essai réussi démontre juste que c’est possible, pas qu’une telle opération est rentable.

Le principal obstacle que SpaceX doit encore surmonter n’est pas d’ordre technique, mais psychologique. La société devra en effet démontrer à ses clients que les étages récupérés sont aussi fiables qu’un étage neuf, ce qui est difficile à concevoir lorsqu’on sait qu’un produit d’occasion, aussi bon soit-il, n’est jamais aussi bon que le produit neuf, ce qui justifie le prix moins élevé par la même occasion.

On devrait en savoir plus cet automne. C’est en effet cet automne que SpaceX a récemment confirmé la réutilisation d’un étage récupéré pour un vrai lancement. Ce sera à partir de ce moment-là qu’on en saura plus au sujet de la réussite économique de cette stratégie de la réutilisabilité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here