Accueil » Technologie » Est-ce que la technologie est prête pour les voitures autonomes ?

Est-ce que la technologie est prête pour les voitures autonomes ?

Alors que l’on parle sans arrêt de voitures autonomes, est-ce que la technologie nécessaire est prête pour un tel véhicule ?

Notamment par Google, on sait que la technologie des voitures autonomes progresse à grands pas. C’est ainsi que la firme de Mountain View devrait faire des tests sur route cette année. Le géant internet n’est pas le seul sur ce créneau vu que d’autres essais doivent également avoir lieu, comme la Lutz au Royaume-Uni.

Si des demandes sont faites pour de tels essais, cela signifie que la technologie est censée être au point. Mais voilé, scepticisme réaliste oblige, est-ce vraiment le cas ?

À l’ère où tout devient connecté, prenons par exemple le cas d’une commande sur internet d’une table. Deux semaines plus tard, on apprend que le plateau s’est cassé au stock, que seuls les pieds sont livrables. La société demande si on veut une livraison partielle en attendant un plateau de remplacement. Que de temps perdu, mais la table commandée arrive enfin.

Cette anecdote n’a à priori rien à voir avec les voitures autonomes. Pourtant si. Le cœur de cette histoire de table est la technologie internet, la même technologie internet qui est au cœur des voitures autonomes. Si cette technologie peut connaitre des couacs ennuyeux, mais pas dangereux pour du mobilier, qu’en sera-t-il pour une voiture ?

D’accord, je vous l’accorde, ces voitures seront certainement vérifiées et revérifiées pour qu’elles n’aient pas de défaut. OK. Mais le reste ? En effet, pour s’orienter, ces véhicules ont besoin d’un système de navigation. Le GPS est suffisamment au point, pas de souci. Mais qu’en est-il des systèmes de cartographie qui sont encore capable de nous envoyer dans une impasse ou un contresens ? Aïe, la technologie n’est pas encore forcément prête à cela.

En tant que voiture autonome, elle sera aussi connectée. Alors qu’un ordinateur est bloqué en cas d’attaque DDoS, qu’en serait-il d’un véhicule qui n’aura plus accès à ses données en ligne ? Là encore la technologie ne semble pas encore prête à garantir un niveau de qualité minimum.

En fait, en énumérant ces cas, on se rend compte que la technologie est sensée nous simplifier la vie, ce qu’elle fait réellement, mais qu’on prend surtout un train grand soin à occulter tous ses défauts. Par contre, du moment qu’on les fait ressortir, on se rend compte que cette chère technologie n’est pas forcément aussi au point qu’il n’y parait.

Là où cela devient particulièrement important, c’est de différencier un smartphone, une smartwatch ou n’importe quel autre gadget connecté d’une voiture. En effet, en cas d’accident ou de piratage, les conséquences peuvent être autrement plus dramatiques. Dès lors, est-ce que la technologie est réellement prête pour les voitures autonomes ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Pixel et Pixel XL : critiques détaillées des nouveaux smartphones de Google

Critique des smartphones Google Pixel et Pixel XL

Que faut-il penser des Google Pixel et Pixel XL, les nouveaux smartphones de Google ? Voici …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *