Accueil » Économie » États-Unis : la « douche froide » des cyberattaques chinoises

États-Unis : la « douche froide » des cyberattaques chinoises

En déclarant que « Les épisodes de piratage informatique ont porté atteinte à notre économie et menacent la compétitivité de notre pays », John Kerry a clairement dit que les cyberattaques contre les entreprises américaines font l’effet d’une « douche froide » pour l’économie américaine.

Alors que Washington blâme souvent la Chine en matière d’attaques informatiques, le secrétaire d’État américain John Kerry a profité d’une intervention lors d’une session de travail avec son homologue chinois pour déclarer que « Les épisodes de piratage informatique ont porté atteinte à notre économie et menacent la compétitivité de notre pays », ajoutant que « l’espionnage informatique fait l’effet d’une douche froide sur l’innovation et les investissements ».

Alors que les relations Sino-Américaines tendues entre Washington et Pékin, les autorités chinoises rétorquent pointe régulièrement du doigt l’hypocrisie américaine en s’affirmant victime du vaste système de surveillance mis en place dans le monde par les agences de renseignement américaines.

En bisbille depuis que la justice américaine a condamné cinq officiers chinois pour piratage informatique et espionnage économique, la Chine s’est retirée d’un groupe de travail commun sur la sécurité informatique. Malgré les requêtes américaines, Pékin a refusé de reprendre le groupe de travail commun sur le sujet. Il n’est d’ailleurs pas certain que les propos de John Kerry apaisent cette situation conflictuelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Deux taïkonautes chinois sont dans l'espace pour une mission de 30 jours

La Chine envoie deux astronautes dans l’espace pour une mission de 30 jours

Partis de la Terre lundi, deux taïkonautes ont rejoint le laboratoire spatial chinois ce mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *