Existe-t-il un univers parallèle où le temps recule ?

Selon des recherches menées par scientifique britannique, le Big Bang qui a créé notre univers pourrait avoir créé un univers parallèle où le temps recule.

C’est dans le journal Physical Review Letters qu’une nouvelle théorie sur le Big Bang originel est expliquée. C’est sous l’intitulé « Identification of a Gravitational Arrow of Time » qu’une équipe scientifique de renommée mondiale dirigée par le Dr Julian Barbour pose une nouvelle hypothèse sur notre compréhension de la création de l’univers.

Par le biais de cette théorie, ces scientifiques suggèrent qu’il est possible que le Big Bang qui a créé notre univers puisse avoir créé un univers parallèle où le temps recule. Cette théorie se base sur le fait que le temps pourrait être symétrique et, par conséquent avancer et reculer. Ils font valoir qu’il n’existe actuellement aucune raison scientifique qui prouve qu’un univers miroir n’ait pas pu être créé en même temps que le nôtre, mais ne manière distincte.

Si imaginer l’existence d’un monde parallèle peut encore sembler possible, le fait que le temps y recule semble par contre plus difficile à concevoir hormis par le fait que rien ne l’empêcherait en considérant que le temps puisse être symétrique.

Le Dr Julian Barbour explique que l’hypothèse de l’univers miroir est une possibilité parfaitement réelle vu qu’elle n’enfreigne aucune des lois de la physique, ce qui signifie qu’il n’existe aucun obstacle scientifique à cette idée d’univers parallèle. « Le temps est un mystère. Fondamentalement, toutes les lois connues de la physique sont exactement les mêmes, quelle que soit la façon dont le temps s’exécute alors que tout va dans un sens dans le monde dans lequel nous vivons ».

Le Dr Julian Barbour reconnait également que localiser les « autres » sur le plan pratique est une question tout à fait différente. « Nos résultats ne font part que du principe », ajoute-t-il.

Tags

Articles similaires

7 commentaires

  1. C’est un domaine précédemment abordé par d’autres scientifiques…
    Je vous renvois vers les travaux de ces deux savants (1) :

    – Jean-Pierre PETIT (2): « Univers jumeaux éniantomorphes à flèches du temps opposées. », CRAS Paris 1977 mais surtout son ouvrage (excellent et de lecture aisément abordable) : « On a perdu la moitié de l’univers »

    – Andreï SAKHAROV : « Cosmological model of the Universe with a time vector inversion », ZhETF, 79 : 689-693 (1980) ; traduction un Sov. Phys., JETP, 52 : 349-351 (1980)

    Finalement, il est peut-être bon d’explorer à nouveau des voies délaissées par la majorité de nos théoriciens actuels. Cela permettra peut-être aussi de lever le voile sur quelques « mystères » de notre Univers (matière et énergie noires, red shifts anormaux, maintien des amas galactiques ou des galaxies dans l’espace, etc…)

    (1) « Savants » car leurs compétences dépassent largement le domaine de l’astrophysique…
    (2) Perso je considère JP PETIT comme le « lanceur d’alerte » dans certains domaines le plus compétant que j’ai croisé ces 15 dernières années sur le Net et à travers ses ouvrages. Mis au placard, après des années à essayer de faire entendre sa voix, dégoûté par le refus de débat et de publication de toute cette clique pseudo-scientist qui peuple le monde actuel de la Recherche, mais aussi par manque de soutien, il a décidé il y a peu de ne plus s’exprimer… Je salue ici la personne et son travail.

  2. J’ai de sérieux doutes quant à ce genre de théorie. Quand on dit que nos équations supportent que le temps coule dans l’autre sens, c’est oublier:
    1- qu’il ne faut pas confondre la réalité avec les modèles qu’on utilise pour la décrire
    2- que le sens de l’écoulement du temps semble être déterminé au moins par la 2e loi de la thermodynamique: l’entropie
    Et j’aimerais bien savoir ce que devient l’enchaînement des causes et des conséquences…

    Mais ce que j’aime bien dans la science, c’est qu’on peut élaborer n’importe quelle théorie, jusqu’à ce qu’on puisse en vérifier la validité: laissons-lui sa chance…

  3. Bonjour,
    Merci pour votre article, personnellement ayant toujours été en retard, j’ai pu remarquer que le temps ne s’écoulait pas toujours de la même façon, parfois étant avec moi ou pas. Je pense que chacun d’entre nous a pu le constater une fois dans sa vie. Je pense souvent à la relativité d’Einstein et j’y crois. Un jour viendra ou nous aurons la preuve et même plus..
    Aujourd’hui, je pense que le temps, parfois s’écoule comme une bande élastique qu’on étiré et parfois son contraire ou normalement. Je ne suis pas scientifique, mais je suis observateur.
    Pascal ANTOINE

  4. Imaginons un moment t ou le temps qui avance et le temps qui recule se croise… Ce n est plus un univers « parallèle » non ?? Et puis de toutes façon si le temps qui recule et derrière le temps qui avance est ce que mon avenirs à été pris en compte en sachant que je peux choisir plusieurs avenirs différents…. Avec ses idées la c est absurde de dire qu ils sont parallèles ou alors les deux univers sont indépendants par rapport à l autre déplus sa sous entendrait que le temps à une vitesse (ne vous fier pas à vos montre c grotesque) de plus c quoi le temps ?! Je vous propose de donnais une définition du temps sans utiliser ce mot ahah bonne chance car ce n est pas possible !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité