Facebook lance Instant Games sur Messenger

Des jeux très populaires sont disponibles sur Facebook Messenger !

Le réseau social Facebook vient de lancer son nouveau support de jeux Instant Games, qui offre aujourd’hui la possibilité de défier ses amis sur les jeux les plus récents, mais aussi sur les classiques et les plus populaires des années 80 ce qui rend le choix des jeux encore plus large.

Cette année, Facebook a lancé trois jeux sur Messenger : échecs, basket et un dernier de football durant l’Euro 2016. Sans oublier également le lancement, au début du mois de novembre, de la plate-forme de téléchargement de jeux vidéo avec Unity.

Le réseau social a intégré en tout dix-sept jeux à Messenger, essentiellement des jeux de réflexion de type puzzle, des jeux de lettres et de calculs. Les jeux tels que Pac-Man, Galaga, Space Invaders et Arkanoid sont maintenant directement intégrés sur Facebook Messenger.

Que ce soit sur Smartphone ou PC vous pouvez d’ores et déjà jouer avec vos amis sur quelques jeux des plus célèbres.

Ainsi les joueurs peuvent défier directement leurs contacts depuis une fenêtre de conversation active. Les meilleurs résultats sont ensuite présentés à travers un classement mis à jour après chaque partie ce qui encourage plus les joueurs à relever les défis avec leurs amis.

Grâce à la technologie HTML5, ces jeux se lancent sans installation préalable et sont directement intégrés au service sans aucun téléchargement nécessaire.

Pour lancer un jeu, il suffit d’ouvrir une conversation, cliquer sur un onglet prenant la forme d’une manette, puis sélectionner le jeu de son choix.

Avec Instant Games, Facebook s’étend donc encore un peu plus sur le marché du jeu sur mobiles.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentUne vidéo de 5 secondes bloque les iPhone !
Article suivant11e Concours de dessin Toyota : « Dessine la voiture de tes rêves »
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here