Accueil » Économie » Facebook : les entreprises qui passent à l’ère du marketing 2.0

Facebook : les entreprises qui passent à l’ère du marketing 2.0

À l’exemple d’Oatbox, de plus en plus d’entreprises passent à l’ère du marketing 2.0 en adoptant les réseaux sociaux comme vecteur de croissance.

En matière de marketing, internet a changé beaucoup de chose. Désormais, c’est les réseaux sociaux qui sont devenus une nouvelle référence en matière de marketing en permettant aux entreprises de rejoindre directement des clients potentiels. C’est le choix qu’a fait Oatbox.

Oatbox est une petite entreprise qui a été créée en 2014 par Jean-François Kabbani, Laurent Laferrière, Pierre-Luc Laparé et Marc-Antoine Bovet. Vu qu’ils ont tout touché au commerce électronique par le passé, ils ont fait le choix de miser sur les réseaux sociaux comme moteur de croissance, plus particulièrement pour Facebook.

« Facebook, c’est vraiment une partie centrale de notre stratégie sur le web », explique Laurent Laferrière. Il ajoute : « Comme on ne passe pas par le réseau des épiceries, on peut offrir de nouvelles recettes très rapidement. On fait découvrir deux nouvelles recettes chaque mois et on en crée de nouvelles en s’inspirant, par exemple, de la saison ».

Cette stratégie fonctionne vu qu’en l’espace de quatre mois, l’entreprise compte déjà plus de 1 000 abonnés, et prévoit de dépasser le cap des 4 000 d’ici la fin de l’année.

Pour réussir ce pari, Oatbox a initialement cherché à intéresser des gens d’influence sur le web en ciblant des blogueurs et des personnalités profitant d’un certain auditoire sur des réseaux sociaux. « On a ensuite misé sur le bouche-à-oreille virtuel en incitant les gens à partager des photos de nos produits sur leur page ». Pour se donner plus de visibilité, Oatbox a aussi déboursé pour de la publicité sur Facebook.

Laurent Laferrière explique avoir investi environ 1 000 dollars par semaine pour toucher entre 100 000 et 140 000 personnes, pour « présenter notre publicité à des gens qui ont un profil similaire à celui de nos clients actuels ». « Ce type de démarche est nécessaire si on veut utiliser Facebook pour promouvoir son entreprise, puisque les messages que l’on affiche sur sa propre page ne sont transmis qu’à une fraction des individus qui nous suivent » ajoute-t-il.

Il précise encore que dans cette démarche, « Ce qui est intéressant, c’est qu’on a accès à des données instantanément et on peut s’ajuster rapidement ».

Oatbox est bien évidemment qu’un exemple des entreprises qui misent sur les réseaux sociaux en tant que vecteur de croissance.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

La nouvelle Livebox Pro d'Orange devient le cœur de l'entreprise connectée

La nouvelle Livebox Pro d’Orange devient le cœur de l’entreprise connectée

En 2022, 20 millions de clients auront fait le choix du Très Haut débit en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *