Facebook : les utilisateurs passent de plus en plus à la caisse

Alors que chaque utilisateur de Facebook rapportait 1,35 dollar de chiffre d’affaires au réseau social il y a une année, la monétisation des utilisateurs est montée à 2 dollars par personne !

Le gros défi de Facebook à son entrée en Bourse était d’arriver à monétiser ses utilisateurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le réseau social y parvient très bien.

En présentant les résultats de son premier trimestre, Facebook annonce un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars, soit une progression de 72% en un an. De son côté, le bénéfice net a quasiment triplé en passant à 642 millions de dollars !

Plus intéressant encore, alors que chaque utilisateur de Facebook rapportait 1,35 dollar de chiffre d’affaires au réseau social il y a une année, leur monétisation est montée à 2 dollars par personne, preuve que sa recette semble fonctionner, mais surtout être très rentable.

Avec 6 dollars en moyenne par utilisateurs, ce sont les Nord-Américains qui sont le plus réceptifs à la publicité, deux fois et demie plus que les Européens, alors que les Asiatiques et le reste du monde sont sous la moyenne.

Si Facebook ne cesse d’améliorer ses revenus par utilisateurs, le nombre d’utilisateurs continue également à augmenter, de 15% à 1,28 milliard d’utilisateurs actifs en un an. Signe des temps, ils sont désormais plus d’un milliard à utiliser l’application mobile, dont 609 millions à quotidiennement, soit une croissance de 43% en une année !

Avec Messenger, Instagram, WhatsApp comme relais de croissance, Facebook a donc toutes les raisons d’être confiant dans son avenir, surtout que le réseau social va proposer sa propre régie publicitaire aux développeurs, ce qui devrait bien évidemment dégager des revenus supplémentaires.

Chaque membre de Facebook lui apporte 2 dollars de revenus
Chaque membre de Facebook lui apporte 2 dollars de revenus
Tags

One Comment

  1. Comment font les gens qui savent pertinemment qu’ils se font plumer insidieusement et rester inscrit sur ce Facebook, et en plus étaler leurs vies sur le net incompréhensible. On vit dans un monde de malades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker