Facebook Messenger s’ouvre enfin aux inconnus

Si Messenger est très pratique pour communiquer avec ses amis, ce n’est pas le cas pour nouer de nouveaux contacts. Enfin si, maintenant, avec la nouvelle version.

Jusqu’à présent, Facebook favorise les relations avec ses amis, un principe de base qui a bien évidemment été repris par l’application Messenger. De fait, si un inconnu tentait de vous contacter, il pouvait bien le faire, mais son message se retrouver dans « Autres », une rubrique que bien peu d’utilisateurs consultent régulièrement.

Facebook annonce un changement majeur pour sa messagerie vu que les messages des inconnus apparaitront désormais dans la boite de réception de l’utilisateur. En fait, pas tout à fait. En tant qu’inconnu, il devra passer par une étape supplémentaire, celle de l’autorisation.

Concrètement, lorsqu’un inconnu voudra vous contacter, vous aurez une demande de mise en contact qui va s’afficher, une demande qu’il est possible soit d’accepter, soit de refuser.

Comme l’explique David Marcus, cette nouvelle fonctionnalité va grandement simplifier la communication entre les personnes vu qu’il ne sera plus nécessaire de prendre contact par téléphone traditionnel avec quelqu’un que l’on ne connait pas. Il suffira d’utiliser Messenger pour dialoguer avec n’importe qui dans le monde, simplement en contactant la personne en question par son nom.

Il indique également qu’il s’agit d’une évolution « fondamentale » pour Messenger, ce qui suggère que le réseau social pourrait avoir des ambitions encore plus grandes pour son service de messagerie.

Cette possibilité arrivera prochainement vu que son déploiement vient de débuter.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes habitants de 17 000 îles indonésiennes accéderont à internet grâce aux ballons de Google
Article suivantOnePlus X : un smartphone encore plus beau

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here