Facebook teste la possibilité de supprimer des statuts

Supprimer ses statuts après une heure, trois heures, six heures, douze heures, vingt-quatre heures, deux jours ou même une semaine sera peut-être bientôt possible sur Facebook, le réseau social est en train de tester cette nouvelle fonction.

Est-ce que les statuts de Facebook vont devenir éphémères ? Cela semble possible vu que l’on apprend que le réseau social serait en train de tester une fonctionnalité qui permet de supprimer les statuts après une heure, trois heures, six heures, douze heures, vingt-quatre heures, deux jours ou même une semaine.

Concrètement, cela permettrait de faire disparaitre du texte, mais aussi des images, des vidéos, ou encore des liens.

S’il sera possible de choisir plusieurs périodes d’expiration, il est bon de préciser que c’est le service qui gérera tout automatiquement, que les statuts incriminés disparaitront comme par enchantement le moment fatidique, mais aussi que ça ne concernera que l’affichage, les données restant 90 jours sur les serveurs de Facebook, le temps que les caches se vident et que les anciennes sauvegardes soient écrasées.

Il est également bon de préciser que cette fonctionnalité est pour le moment en test, ce qui n’augure en rien le moment où elle sera disponible pour les utilisateurs.

Facebook va bientôt vous permettre de programmer la suppression de vos statuts
Facebook va bientôt vous permettre de programmer la suppression de vos statuts

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIntel : le Broadwell-K en interim avant le Skylake-K
Article suivantWindows 9 : encore des captures d’écran

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here