Facebook : vers un Reader pour séduire les lecteurs de journaux ?

Le célèbre réseau social tente visiblement de diversifier son auditoire. Après avoir ajouté le partage vidéo, Facebook serait en train de travailler sur une application de partage d’informations en provenance de journaux traditionnels.

Capter de plus en plus d’utilisateurs et pouvoir les garder au sein de son écosystème sont les deux principaux axes stratégiques que semblent suivre Facebook dans le but d’assoir sa pérennité.

Il est vrai que si un utilisateur trouve « tout » dans un produit de la concurrence, pourquoi n’irait-il pas voir ailleurs ?
Dans ce sens, Facebook continue à étoffer son offre.

Après avoir récemment annoncé l’ajout de la possibilité de partager des vidéos, le Wall Street Journal annonce que le réseau social travaille actuellement sur Reader, un service qui permettrait d’agréger les contenus des journaux traditionnels dans la file d’actualités des utilisateurs.

Cet ajout vise clairement à retenir encore un peu plus les utilisateurs dans le réseau social, ce qui permet également de proposer encore plus de publicité si rémunératrice.

Avec un concept très similaire à Flipboard, Reader pourrait causer beaucoup de tort aux éditeurs de journaux traditionnels. Qu’en sera-t-il réellement à sa sortie ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLinkedIn : pourquoi n’est-il pas possible de protéger sa vie privée ?
Article suivantJeux vidéo : la campagne de séduction d’Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here