Que faut-il penser de Miitomo, la première appli mobile de Nintendo

C’est dans le but de lancer des applications pour mobiles, iOS et Android, que Nintendo s’est allié à DeNA. Le premier fruit de cette collaboration a été lancé au Japon : Miitomo. Alors que l’on aurait pu penser que ce serait un jeu qui serait lancé en premier, c’est en fait une application qui est proposée, une sorte d’introduction aux réseaux sociaux. Que faut-il en penser ?

Une phase importante de Miitomo est la création de votre avatar. Tout est modifiable, que cela soit sa voix ou ses expressions. Très étonnant, votre Mii est capable de reconnaitre une quantité impressionnante de termes et smileys, ce qui influencera sur l’émotion affichée par votre avatar.

Pour améliorer vos relations sociales, Miitomo impose des questions prédéfinies, selon de très nombreuses rubriques. Cela donne de l’interaction, mais permet aussi de mieux connaitre ses amis. Ces questions/réponses apparaissent dans le fil d’actualité, où il est possible de les aimer et de les commenter. De cette manière, chaque interaction augmente votre niveau de popularité, mais aussi votre monnaie de base.

Eh oui, il existe une monnaie dans Miitomo : des pièces d’or. En plus, il existe aussi des médailles en tant que récompenses, des récompenses qui correspondent aux points du programme « My Nintendo ». Par ce biais, il est possible de bénéficier de bonus sur d’autres produits de Nintendo, que cela soit des titres pour Wii U ou 3DS, ou tout simplement des thèmes, des DLC ou des réductions sur l’achat d’une nouveauté. Ces médailles peuvent être cumulées via l’application pour être utilisées plus tard. C’est d’ailleurs pour cette raison que Miitomo demande une synchronisation avec son compte personnel.

Grâce à l’or accumulé avec les interactions, il est aussi possible d’améliorer sa garde-robe. C’est un autre élément important de Miitomo vu que cet aspect est déterminant pour votre jauge de style. Pour forcer un peu la main, Nintendo a aussi mis en place un système pour obtenir des vêtements thématiques.

Le but est aussi de montrer son style à ses amis. C’est pour cette raison qu’il est possible de partager dans son fil d’actualité une à plusieurs photos de son Mii. L’appli propose même un éditeur qui permet d’ajouter des positions et expressions différentes. Pour les personnaliser, il est aussi possible d’ajouter du texte, des fonds d’image, des effets, etc. souvent pour mettre dans une situation cocasse les avatars. Cette ouverture aux fonds personnels met d’ailleurs en péril la gentillesse de l’appli avec le risque de dérive vers la pornographie ou la violence (ce qui apparait déjà).

Au final, soit on aime, soit on déteste Miitomo. Pour ceux qui aiment, l’appli devient rapidement addictive. Après, il faut aussi trouver des amis pour partager sa passion.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFormafantasma, au cœur du stand Lexus à la semaine du design de Milan 2016
Article suivantLe tribunal de grande instance de Paris épingle les clauses abusives de Free

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here