Ferrari doit rappeler ses F458 Spider et Italia aux États-Unis

Selon les normes américaines, une voiture doit disposer d’un moyen d’ouvrir le coffre de l’intérieur, un dispositif qui n’équipe pas les F458 Spider et Italia, ce qui oblige Ferrari à rappeler tous ces modèles aux États-Unis.

L’autorité de régulation américaine ne badine pas avec les normes qui imposent qu’une voiture doive disposer d’un moyen d’ouvrir le coffre de l’intérieur, c’est l’amer constat fait par le prestigieux constructeur automobile Ferrari.

C’est donc pour rajouter un moyen d’ouvrir le coffre de l’intérieur de ses F458 Spider et Italia que la marque italienne doit rappeler 3 082 voitures aux États-Unis, des modèles qui coûtent plus de 230 000 dollars.

Il est à souligner que personne ne s’est pour le moment trouvé coincé dans le coffre d’une Ferrari, que ce rappel s’apparente donc avant tout à une possibilité qui reste rhétorique, d’autant plus rhétorique que le coffre des F458 ne fait que 0,2 mètre carré, soit une place à peine suffisante pour une ou deux petites valises.

Malgré le fait que l’on pourrait trouver une certaine absurdité à cette décision, Ferrari a obtempéré en envoyant la pièce manquante à tous ses concessionnaires américains.

Ferrari rappelle plus de 3.000 F458 aux États-Unis

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook veut améliorer l’efficacité de la publicité
Article suivantOculus VR améliore son casque de réalité virtuelle

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here