Fibre optique : progression de 63% en un an

Avec 63% de progression en un an, la fibre optique de bout en bout (FTTH) montre une forte dynamique.

Selon les derniers résultats publiés par l’Autorité des télécoms (ARCEP), les abonnements à l’internet très haut débit via la fibre optique ont continué à fortement progresser en France au premier trimestre 2015. Fin mars, l’ARCEP comptabilisait un total de 3,6 millions d’abonnements au très haut débit, soit une progression de 60% en un an.

Le domaine où la progression est la plus forte est la fibre optique de bout en bout (FTTH) qui a progressé de 63% sur une année, passant la barre du million d’abonnements.

Durant la même période, le nombre d’abonnements au haut débit, c’est-à-dire ceux dont le débit maximum descendant est inférieur à 30 Mbit/s, a légèrement reculé, de 245 000 abonnements en un trimestre. Néanmoins, les abonnements au simple haut débit restaient largement majoritaires fin mars en représentant 86% du nombre total d’abonnements au haut et très haut débit.

De l’avis de l’ARCEP, le taux d’implantation du très haut débit conserve encore une marge importante de progression. « Les opérateurs ont réalisé des investissements importants ces dernières années. Ils permettent de proposer des offres diversifiées sur une part croissante du territoire », souligne l’autorité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPaiement mobile : Google présente Android Pay
Article suivantGoPro : un drone quadricoptère pour 2016

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here