Foxconn : royalties pour Microsoft

Alors que de nombreux procès autour de violations de brevet se déroulent dans le Monde, Microsoft semble plutôt privilégier la négociation… et y arrive.

Selon Microsoft, alors même qu’Android domine le marché mondial des smartphones, le système d’exploitation au petit robot vert enfreindrait de nombreux brevets. Pourtant, au lieu d’attaquer ouvertement en justice, la firme de Redmond préfère négocier en coulisse pour faire respecter ses droits.

C’est ainsi qu’il a été annoncé, ce mercredi 17 avril 2013, un accord entre Foxconn et Microsoft. Le fabricant de 40% de l’électronique mondial va dorénavant rémunérer Microsoft pour la fabrication des appareils qui violeraient des brevets de Microsoft, qu’il s’agisse de smartphones, tablettes numériques ou encore télévisions fonctionnant avec les systèmes Android et Chrome OS.

Au final, Microsoft a réussi un tour de force en concluant des accords avec plus d’une douzaine de constructeurs, ce qui correspond à des royalties de 5 à 15 dollars par appareil vendu. Ces accords concernent notamment Samsung, LG, HTC, Acer et maintenant Foxconn.

C’est comme cela que le cabinet d’études Trefis estime que Microsoft aurait engrangé quelque 792 millions de dollars au second trimestre 2012.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédent4G : Monaco fait la nique à la France
Article suivantIndésirable chez Apple, embauché chez Facebook

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here