France : retrait de 2 000 clés USB éducatives à cause de liens vers des sites porno

Alors que la ville de Besançon distribue aux élèves de CE2 chaque année des clés USB, la dernière version a été retirée en urgence après la découverte que certains liens renvoient vers des sites pornos.

Alors que la ville de Besançon met à disposition des écoles des ordinateurs, elle fournit aux élèves des clés USB contenant des logiciels ludo-éducatifs, mais aussi quelques liens pointant vers des sites de jeux.

Samedi dernier, par hasard, un père de famille a découvert que deux liens contenus sur la clé renvoient vers des sites pornos et un jeu de guerre ultra-violent. Une fois avertie, la mairie a décidé d’informer les quelque 6 000 familles potentiellement concernées, mais aussi de retirer les 2 000 clés USB distribuées cette année.

La mairie de Besançon précise qu’aucun contenu pornographique n’était stocké sur la clé USB, et que les liens incriminés concernent des noms de domaines achetés de façon légale par des entreprises peu scrupuleuses au niveau de la promotion de leurs sites pour adultes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJoyeuse Saint Valentin : est-ce que l’algorithme de l’Amour existe ?
Article suivantNokia Lumia ICON : Nokia et Verizon placent la barre haut avec leur nouveau smartphone

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here