Free Mobile : 820 000 abonnés de plus au cours du dernier semestre

La croissance de Free Mobile est toujours aussi phénoménale. L’opérateur annonce 820 000 nouveaux abonnés au cours du dernier semestre.

C’est ce lundi qu’Iliad, la maison-mère de Free, a publié les résultats semestriels de l’opérateur. En résumé, la croissance de l’opérateur est toujours aussi phénoménale.

Iliad indique avoir réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros (+7%) sur les six premiers mois de l’année, un bénéfice net semestriel en hausse de 16% à 163 millions d’euros, une croissance de son EBITDA supérieure à 10% et une marge d’EBITDA qui dépassera les 40% du chiffre d’affaires d’ici la fin de la décennie.

« Nous sommes sur une croissance rentable, nous démontrons que nous sommes dans un modèle qui est solide en termes de croissance et de rentabilité », a commenté Maxime Lombardini, le directeur général du groupe.

Au niveau de Free, le chiffre d’affaires de l’activité de téléphonie fixe a légèrement progressé de 0,5% à 1,28 milliard d’euros, avec une baisse du revenu par utilisateur (ARPU), qui est passé de 35,8 euros à 34,8 euros. Cette baisse de l’ARPU a en partie été compensée par une hausse du parc clients de 123 000 nouveaux abonnés, soit désormais 5,9 millions de clients.

« La baisse de l’ARPU est principalement due à l’effet des promotions, que nous réalisons depuis 4 à 5 ans. Ce sont des baisses maîtrisées. D’une certaine manière, le coût de recrutement apparaît dans notre ARPU », a expliqué Maxime Lombardini.

Sur l’activité du mobile, le chiffre d’affaires a progressé de 18% à 880 millions d’euros, notamment en raison d’un bon taux de migration des abonnés du forfait à 2 euros vers celui à 19,99 euros.

Sur le premier semestre de l’année, Free Mobile a recruté 820 000 abonnés et représente désormais 16% de part de marché. L’opérateur compte désormais près de 11 millions de clients.

Iliad indique également que les investissements ont progressé durant les six premiers de l’année, qu’ils ont atteint 613 millions d’euros, notamment à cause du déploiement des réseaux mobiles 3G et 4G. L’opérateur indique que son objectif est de couvrir 60% de la population en 4G avant la fin de cette année.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhotos de stars dénudées : une année après, l’enquête n’est toujours pas résolue
Article suivantPiratage d’Ashley Madison : est-ce que @deuszu fait partie de The Impact Team ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here