Free Mobile : au cœur d’une enquête pour « pratiques commerciales trompeuses » ?

En rendant visite au siège d’Iliad, la maison mère de Free Mobile, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes place le dernier venu de la téléphonie mobile au cœur d’une enquête pour « pratiques commerciales trompeuses ».

Tout a commencé avec l’organisation UFC-Que Choisir qui s’inquiète depuis un certain temps déjà des pratiques commerciales de Free Mobile au point d’avoir ouvertement annoncé être passé à la vitesse supérieure en portant plainte contre le dernier venu de la téléphonie mobile pour « pratiques commerciales trompeuses ».

C’est cette plainte qui aurait placé Free Mobile au cœur des préoccupations des enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) au point que ceux-ci entreprennent une visite au siège parisien d’Iliad, la maison mère de Free, pour y saisir des documents relatifs à l’itinérance mobile.

Il faut rappeler qu’en matière d’itinérance, Free Mobile loue l’infrastructure d’Orange pour les zones non couvertures par le réseau propre de l’opérateur.

Que cherchent exactement à prouver les enquêteurs de la DGCCRF ? La réponse sera certainement livrée dans les semaines à venir en cas de poursuite de la procédure à l’encontre de Free Mobile.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité