Free Mobile : au cœur d’une enquête pour « pratiques commerciales trompeuses » ?

En rendant visite au siège d’Iliad, la maison mère de Free Mobile, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes place le dernier venu de la téléphonie mobile au cœur d’une enquête pour « pratiques commerciales trompeuses ».

Tout a commencé avec l’organisation UFC-Que Choisir qui s’inquiète depuis un certain temps déjà des pratiques commerciales de Free Mobile au point d’avoir ouvertement annoncé être passé à la vitesse supérieure en portant plainte contre le dernier venu de la téléphonie mobile pour « pratiques commerciales trompeuses ».

C’est cette plainte qui aurait placé Free Mobile au cœur des préoccupations des enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) au point que ceux-ci entreprennent une visite au siège parisien d’Iliad, la maison mère de Free, pour y saisir des documents relatifs à l’itinérance mobile.

Il faut rappeler qu’en matière d’itinérance, Free Mobile loue l’infrastructure d’Orange pour les zones non couvertures par le réseau propre de l’opérateur.

Que cherchent exactement à prouver les enquêteurs de la DGCCRF ? La réponse sera certainement livrée dans les semaines à venir en cas de poursuite de la procédure à l’encontre de Free Mobile.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFondation Mozilla : des smartphones low-cost pour les pays émergents
Article suivantGoogle Glass : deux poids, deux mesures face au porno ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here