Free Mobile : continuation des prix

Initialement, les offres du nouvel opérateur étaient réservées aux 3 premiers millions de clients. Une fois ce cap franchi, la question de la grille tarifaire serait à revoir. L’opérateur n’a pour l’instant pas prévu de modifier ses prix.

Free Mobile a officiellement indiqué qu’il comptait 2,6 millions d’abonnés mobiles à fin mars et devrait prochainement passer le cap des 3 millions. Or, au lancement de son offre, l’opérateur avait bien spécifié que ses offres seraient limitées à ce nombre. Très vite se posait la question de la suite.

Interrogé en janvier dernier, Xavier Niel avait expliqué : « on a mis une limite théorique à 3 millions, histoire de pouvoir se poser la question : est-ce qu’on s’est trompé dans nos calculs économiques d’une façon ou d’une autre ? On pense que non, et donc ce prix aura une pérennité ».

Vu les résultats observés, il semble que Free Mobile ne se soit pas trompé dans ses objectifs. La question est un peu plus sensible du côté de la rentabilité avec un revenu moyen par abonné inférieur de moitié à la moyenne des autres opérateurs.

Par l’entremise de Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, Free Mobile annonce maintenir ses tarifs une fois le seuil des 3 millions de clients atteint. « On ne va pas changer une recette qui fonctionne, on n’a pas vocation à changer le prix de nos offres », a-t-il déclaré. Il n’a par ailleurs pas non plus évoqué une éventuelle baisse en réaction aux alignements des offres de la concurrence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNvidia : le projet Kai pour des tablettes low-cost
Article suivantSamsung Galaxy Ace 2 peut être mis à niveau vers Android 4.0 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here