Free Mobile : sa qualité de service attise toujours la polémique

Une nouvelle enquête met au pilori la qualité de service de l’opérateur Free.

Selon une enquête publiée sur le site du magazine Capital, près de la moitié (46%) des appels faits par les abonnés Free Mobile de Paris et Lyon n’aboutiraient pas aux heures de pointe (entre 18h et 21h) alors que le taux d’échec est de l’ordre de 1% pour les autres opérateurs que sont Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Alors que le taux d’échec reste inférieur à 1% pour les opérateurs historiques, le taux de Free Mobile reste à 14% pour le reste de la journée. Ces mauvais scores cumulés font que 32% des appels quotidiens sans les deux plus grandes villes françaises n’aboutissent pas !

Sur le plan des données, les résultats sont tout aussi décevants le taux d’échec de téléchargement d’un fichier de 2 mégaoctets est 3 à 8 fois supérieures à ceux de la concurrence.

Cette étude comparative réalisée sur la base de plusieurs milliers de test en appels et tentatives de téléchargements met une fois de plus en évidence les lacunes de Free. L’opérateur a par ailleurs promis la semaine dernière de remédier à ses problèmes de surcharge de son réseau d’ici au 11 avril prochain. Il ne reste plus qu’à attendre et espérer une amélioration notable de la qualité de service !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité