Freebox Player : bientôt un SDK

Afin d’étoffer son FreeStore, Free va prochainement mettre un SDK à disposition des développeurs d’applications.

Les développeurs auront bientôt accès à un kit de développement pour le Freebox Player, c’est Free qui vient de l’annoncer. Grâce à ce SDK, les développeurs auront accès aux éléments de création d’interfaces élaborés dans le cadre du framework Qt, le langage Qml ainsi que la bibliothèque QtQuick, sans oublier la bibliothèque additionnelle fbx dédiée aux composants de la Freebox (télécommande, décodeur vidéo et applications intégrées au système).

En annonçant cette disponibilité, Free précise également que « Bientôt, un firmware développeur du Freebox Player permettra d’exécuter et tester vos applications directement sur votre box à l’aide de Qt-Creator », ce qui complètera la plateforme de développement pour les tiers qui voudraient réaliser des applications pour le boîtier Freebox Player, des applications susceptibles d’être par la suite distribuées par l’intermédiaire du FreeStore.

Pour les tiers, amateurs ou professionnels, qui seraient tentés par l’aventure, il est bon de préciser que certaines limitations existent, comme l’impossibilité d’utiliser des modules d’extension en code natif, ou l’absence d’accès aux flux TV et vidéo à la demande. De fait, le SDK à disposition sert essentiellement à réaliser des jeux en 2D et des applications.

Afin d’encadrer les développeurs, Free prévoit par ailleurs d’organiser une journée de rencontre à leur intention le 13 septembre prochain.

Un SDK pour des applications tierces sur le Freebox Player
Un SDK pour des applications tierces sur le Freebox Player

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle annonce une version inédite d’Android pour le projet Ara
Article suivantOffice pour iPad : plusieurs nouveautés en plus

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here