Freebox : une mise à jour 1.3.1 pour corriger les problèmes

En engendrant de nombreux bugs, la mise à jour 1.3.0 du Player de la Freebox n’a pas été une réussite. Free propose désormais la version 1.3.1, une mouture qui est censée corriger les problèmes.

Un peu plus d’une semaine après avoir déployé le firmware 1.3.0 pour le boîtier Player de sa Freebox Révolution, Free propose déjà la version 1.3.1.

Si la mise à jour 1.3.0 introduit plusieurs nouveautés comme l’intégration de Twitch, Google Drive, Dropbox et OneDrive, elle ajoutait surtout de nombreux bugs, comme des redémarrages en boucle, des jeux Gameloft qui ne se lançaient plus, le plantage de l’interface au moment du branchement d’un périphérique USB, l’incompatibilité avec serveurs UPnP, la gestion capricieuse du HDMI CEC, des enregistrements de Canalsat inaccessibles, etc.

Cette nouvelle version 1.3.1 est donc censée corriger les nombreux problèmes remontés par les utilisateurs.

Par la même occasion, Free propose aussi une mise à jour de son boîtier Server avec une version estampillée 3.1.4. Les changements apportés par cette nouvelle mouture ne sont pour le moment pas documentée sur le site dédié de l’opérateur.

À première vue, cette mise à jour corrige le problème de redémarrage régulier du Server à cause de la femto-cell.

Pour installer ces mises à jour, il suffit, comme à chaque fois, de redémarrer son boîtier Player et/ou Server.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAmazon plaide pour une zone aérienne dédiée aux drones de livraison
Article suivantDes pirates russes utilisent Twitter et des photos pour atteindre des ordinateurs américains

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here