Gmail : les meilleurs plug-ins pour le travail

Lorsqu’on utilise Gmail à titre professionnel, quelques simples plug-ins peuvent vous transformer en employés modèles.

Gmail est un service très performant. Lorsqu’on l’utilise à titre professionnel, l’ajout de quelques plug-ins vous changera la vie en vous rendant plus productif, ou le fera croire à vos collègues dans le pire des cas.

L’avantage de Gmail est qu’il s’agit d’un système très flexible qui est personnalisable par des add-ons. Grâce à l’ajout de plug-ings, il est possible de rendre le service de messagerie très puissant, bien au-delà du simple envoi/réception d’e-mails. Voici quelques plug-ins qui peuvent changer votre manière de travailler avec Gmail.

Lorsqu’on a tendance à envoyer trop impulsivement des e-mails, la fonction « Annuler envoi » permet d’annuler l’envoi d’un message déjà envoyé. L’outil vous laisse un répit pour être sûr et certain de bien vouloir l’e-mail en question. Pour installer cette fonctionnalité, il suffit d’aller dans le Labs et de l’activer.

Répondre trop vite à un e-mail pourrait vous faire paraitre impatient ou désespéré. « Boomerang » est un plug-in qui permet de planifier l’envoi des e-mails sortants. Fonctionnant sous Chrome, Firefox et Safari, cet outil permet d’envoyer un message même si vous n’êtes pas devant votre clavier. Le plug-in est gratuit pour l’envoi de 10 messages par mois, payant pour plus.

« Boomerang » peut aussi être utilisé pour faire croire à vos collègues que vous travaillez tard la nuit, ou…, bref envoyer un e-mail à un moment opportun pour qu’il soit efficace.

Alors que l’on peut avoir des doutes sur nos correspondants, il existe plusieurs plug-ins qui peuvent vous aider à ce sujet. Les plus connus sont certainement « Rapportive », disponible pour Firefox, et Chrome, et « FullContact », pour Chrome.

Ces deux outils fonctionnent de façon similaire. Lorsque vous ouvrez un e-mail, ils affichent une barre latérale au sujet de votre correspondant, c’est-à-dire une sorte de carte de visite avec photo et des informations personnelles, des liens vers les médias sociaux, ainsi que d’autres informations qui vous aident à répondre à cette question : « Qui est cette personne ? »

Le monde des e-mails est virtuel, donc truffé de faux-semblants. Pour s’y retrouver, « MailTrack » peut être très utile. Ce plus-ing vous indique quand un destinataire a ouvert votre message. Pour cela, il ajoute une colonne à votre boîte de réception pour vous indiquer lorsque les messages ont été ouverts.

D’autres outils, comme « Uggly Mail », vous indiquent si un e-mail entrant possède des informations de trackers intégrés. Il affiche une petite icône en forme d’œil pour vous dire que vous êtes surveillé.

À part ces plug-ins, il en existe de très nombreux autres. « SortD »transforme par exemple votre boîte de réception en des listes gérables. « Attachment Rappel » scanne le langage des e-mails pour vous suggérer de joindre un fichier si nécessaire. « Gmail Offline » peut être très utile pour accéder à sa messagerie lorsqu’on n’est pas connecté à internet. On peut encore citer « HelloSign » pour ajouter des signatures juridiquement contraignantes à vos e-mails.

En fait, les outils pour Gmail sont très nombreux. Il suffit de trouver ceux qui vous seront le plus utiles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe seul défaut de la Surface 3 : son prix
Article suivantHighway Pure 4G : Wiko lance son nouveau produit phare

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here