Gmail : qu’en est-il de la vie privée ?

Est-ce qu’il existe une vie privée sous Gmail ? Visiblement pas, c’est en tout cas ce que vient de confier Google devant la justice.

Poursuivi en justice par une association de consommateurs américains, Google n’a pas tergiversé devant le tribunal. Le géant de l’internet a tout simplement confié à la justice que sa messagerie Gmail ne garantissait pas la confidentialité des échanges !

Selon Google, « une personne qui confie volontairement des données à des tiers n’a aucune attente légitime à faire valoir en matière de confidentialité », c’est très clair ! Il faut préciser que cette citation n’est pas de Google, mais qu’il s’agit d’un arrêté de la Cour suprême datant de 1979 sur la surveillance des communications.

Fort de cet arrêté, Google justifie donc son droit de scanner tous les mails afin de mieux cibler ses publicités. C’est d’ailleurs comme ça que peuvent fonctionner les nouveaux services de Google, ceux qui vont puiser dans vos boîtes Gmail, votre agenda Google Calendar et votre réseau social Google+ pour tenter de répondre à vos interrogations : heure de l’avion ou prochain rendez-vous, etc.

Tout compte fait, c’est l’arroseur qui se retrouve arrosé… On veut tout partager sur internet, à nous d’en subir les conséquences, et Google nous aide bien !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUbuntu Edge : record de financement, mais encore loin de ses objectifs
Article suivantVirus – Zeus : du vol des numéros de carte de crédit au générateur de « like »
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here