Google accélère son projet Tango

La cartographie 3D au cœur du projet Tango vient de franchir une nouvelle étape en quittant l’incubateur Advanced Technology and Projects (ATAP).

Avec son projet Tango, l’idée de Google est de donner aux terminaux mobiles une compréhension humaine de l’espace et du mouvement en 3D. Le but est qu’un terminal mobile, via des caméras compatibles, puisse dresser une véritable cartographie en trois dimensions.

Une première tablette prototype intégrant des fonctions de capteurs 3D a été conçue sur la base d’un processeur Nvidia Tegra K1. Un smartphone a également vu le jour. Dans le but de faire découvrir le potentiel à des partenaires, Google a diffusé 4 000 tablettes et distribué près de 200 prototypes de smartphones dotés de ce type de fonctions 3D.

Du côté logiciel, la prise en charge de la 3D se fait via le moteur graphique Unity, présenté comme l’une des meilleures technologies pour la création de jeux vidéo.

Par le biais d’une contribution sur Google+, le géant de l’internet a annoncé le 30 janvier que le projet Tango allait quitter l’incubateur Advanced Technology and Projects (ATAP) pour monter en puissance. À l’heure actuelle, il est bien évidemment encore trop tôt pour parler d’un vrai business.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGhostArk va vous aider à traquer les fantômes
Article suivantGT-R LM Nismo : Nissan veut jouer la gagne aux 24 Heures du Mans

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here