Google : encore plus intuitif

Le géant de l’internet rend son moteur de recherche encore plus intuitif, avec des changements pensés pour les smartphones et les tablettes.

Google a annoncé mercredi une mise à jour majeure de son moteur de recherche pour le rendre toujours plus intuitif. En allant au-delà des mots tapés par l’internaute, le moteur proposera diverses catégories de réponses correspondantes à ses interrogations.

Il sera basé sur la technologie du « graphe du savoir » (« Knowledge Graph »), conçu pour reconnaître des gens, des endroits ou des choses désignés par certains mots-clés. « Le graphe du savoir est bâti pour comprendre les choses réelles du monde », a expliqué un responsable de Google, Ben Gomes. « C’est le début d’un long voyage qui nous permettra de couvrir plus de sujets et des recherches plus complexes », a-t-il ajouté.

Son ambition, c’est que Google soit capable de dire où aller écouter Lady Gaga en plein air par temps doux, ou l’implantation d’un parc d’attractions à proximité d’un restaurant végétarien.

Pour le moment, les utilisateurs du moteur de recherche aux États-Unis vont commencer à voir apparaître un encadré suggérant des types de réponses. Ainsi en tapant « Andromeda », Google demande si on s’intéresse à la galaxie de ce nom, à une série télévisée ou à un groupe de rock suédois. En cliquant sur l’une de ces suggestions, la recherche est immédiatement affinée.

Google a indiqué qu’il avait soigneusement retravaillé son algorithme pour puiser des informations dans des bases de données comme Freebase ou Wikipedia afin de donner du contexte aux mots.

Les changements devraient selon Google toucher un grand nombre de recherches, et ils ont été conçus en pensant aux appareils portables, car ils permettent d’afficher une recherche d’un effleurement du doigt sur l’encadré. « C’est très utile sur un téléphone portable, et vraiment cool sur une tablette », assure Ben Gomes.

Cette nouvelle version a commencé à apparaître mercredi aux États-Unis, avec l’objectif de se généraliser partout prochainement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet : Google Chrome est le plus utilisé des browsers
Article suivantTwitter : chaque semaine une sélection de tweets

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here