Google Glass : lorsqu’une œuvre d’art se connecte aux lunettes

L’œuvre d’art de David Datuna s’apparente à un grand drapeau américain. Pourtant, en y regardant de plus près, l’œuvre est capable de se connecter à des Google Glass.

Plusieurs mois de travail ont été nécessaires à David Datuna pour qu’il puisse réaliser son « Viewpoint of Billions », une œuvre d’art qui s’apparente à un grand drapeau américain. En y regardant de plus près, ce drapeau est en réalité composé d’une multitude de verres de lunettes.

Plus atypique encore, cette œuvre d’art est en réalité un condensé de technologie, car l’œuvre fonctionne de pair avec des Google Glass. En effet, grâce aux lunettes, il est possible de se connecter à l’œuvre est de voir un flux d’images et d’animations en temps réel.

Plus que la simple œuvre visuelle, le « Viewpoint of Billions » de David Datuna est donc une œuvre d’art interactive et unique nouant un lien entre l’objet lui-même et son public.

Œuvre D’art interactive avec les Google Glass - Photo 2

Œuvre D’art interactive avec les Google Glass - Photo 3
Œuvre D’art interactive avec les Google Glass – Photo 3

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVœux pour 2014 : les surprises de Tim Cook
Article suivantNASA : une vidéo pour revivre Noël 1968

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here