Google Glass : un voleur de lunettes streame sans le savoir

Mauvaise journée pour Mike Geller qui s’est fait voler ses Google Glass, mais encore plus mauvaise journée pour son voleur qui a rapidement été retrouvé par la police vu qu’il streamait sa journée sur le web.

C’est en toute confiance que Mike Geller, un membre du programme Explorer, a prêté ses Google Glass à une personne qui le lui a gentiment demandé alors qu’il se promenait dans un parc. La gentillesse du développeur n’a pas été récompensée vu que cette personne c’est alors enfuie avec les précieuses lunettes.

Alors que Mike Geller était en train d’utiliser l’application LiveLens qui permet de streamer sa journée sur le web, le voleur s’est retrouvé avec la même application, mais sans le savoir. C’est ainsi qu’il s’est mis à streamer sur internet le contenu de sa journée, ce qui a permis à la police de rapidement remonter jusqu’à lui.

Le plus intéressant sans cette histoire, ce n’est pas le fait qu’une application a permis de retrouver les Google Glass, mais surtout que ce streaming a permis de plonger dans le quotidien d’un petit malfrat, ce qui va certainement donner des idées à des scénaristes.

Il vole des Google Glass et partage sa journée sans le savoir avec la toile
Il vole des Google Glass et partage sa journée sans le savoir avec la toile

La vidéo est disponible ci-dessous (éditée) :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone : une commercialisation à partir du 14 octobre ?
Article suivantCoupure de l’internet mobile… pour éviter la triche aux examens

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here