Google n’a pas trainé pour lancer Google Duo en Europe

Après son lancement aux États-Unis, Google n’a pas tardé à proposer sa nouvelle application de vidéoconférence en Europe. Google Duo est désormais disponible.

C’est pour concurrencer directement FaceTime d’Apple que Google vient de lancer une nouvelle application de vidéoconférence 1-to-1 : Google Duo. Proposée uniquement aux États-Unis lors de son lancement, l’application n’a pas tardé à débarquer dans de nouveaux pays. Moins d’une semaine après son lancement, elle est désormais disponible en Europe, notamment en France et en Belgique depuis jeudi.

Pour sa nouvelle application, Google joue la carte de la simplicité

Pour pas que l’utilisateur perde du temps à naviguer dans d’innombrables fonctionnalités, le nombre de possibilités offertes par Google Duo a volontairement été restreint. Au travers d’une mise à jour, elle vient tout de même de recevoir la possibilité de passer aussi des appels audio.

Au niveau de la simplicité, Google insiste sur le fait que l’utilisateur a uniquement besoin du numéro de téléphone de son destinataire pour lancer un appel. Après, l’application est suffisamment intelligente pour utiliser le réseau cellulaire ou le Wi-Fi, voire de basculer automatiquement de l’un à l’autre selon leur disponibilité, tout en adaptant la qualité de la communication au débit de la ligne.

Le petit plus de Google Duo s’appelle Knock Knock, une fonctionnalité qui permet d’afficher la vidéo de l’appelant avant même de décrocher. La seule condition pour que cela fonctionne est que le numéro de l’appelant soit déjà enregistré dans le mobile.

À la différence de FaceTime qui est utilisable uniquement au sein de l’écosystème Apple, il est bon de souligner que Google Duo est universelle en étant disponible sur Android, mais aussi sur iOS.

Sur le papier, Google Duo possède de sérieux arguments à faire valoir. C’est maintenant aux utilisateurs de tester cette nouvelle application et de dire si elle tient la route face aux solutions de vidéoconférence concurrentes. En effet, aussi pratique soit-elle, c’est aux utilisateurs de juger de la pérennité d’une application selon son utilité réelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here