Google : le projet de cartographie mobile Tango quitte le nid

Google vient d’annoncer que le projet de cartographie mobile Tango quitte le nid, c’est-à-dire qu’il sort de la phase d’expérimentation de l’ATAP.

Tango est une technologie qui permet de cartographier en trois dimensions et en temps réel son environnement grâce à un terminal mobile, équipé des bons capteurs et caméras. Né au sein de Google ATAP (Advanced Technologies And Products), le projet vient de quitter son nid au cœur du X Lab.

C’est en effet par le biais d’un post sur Google+ que la firme de Mountain View vient d’annoncer que le projet Tango avait fini sa phase d’expérimentation pour passer aux choses sérieuses.

Essentiellement destiné à des utilisations professionnelles, même si l’utilisation de Tango a été mise en avant pour les personnes malvoyantes puissent mieux se repérer dans l’espace, le passage à la vitesse supérieure de ce projet est une bonne nouvelle pour certains impatient de découvrir un premier terminal mobile équipé de cette technologie. Signé LG, ce smartphone intégrant Tango est prévu avant la fin 2015.

Alors que le kit de développement associé au projet Tango coûte tout de même la bagatelle de 1 000 dollars, le changement de statut du projet l’approche un peu plus de sa commercialisation, ce qui devrait contribuer à une certaine baisse de son tarif.

Il ne reste maintenant à savoir si Tango va faire mieux que Google Glass, le projet des lunettes connectées qui semble désormais avoir sérieusement du plomb dans l’aile.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGT-R LM Nismo : l’étonnante traction avant de Nissan
Article suivantLa lune surprise de l’astéroïde 2004 BL86

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here