Google : que faut-il attendre de Panda 4.2 ?

Vu que l’algorithme Panda 4.2 est en cours de déploiement, la question de ses répercussions se pose bien évidemment.

Google est actuellement en train de déployer Panda 4.2, une modification de son algorithme qui aura certainement un impact sur le référencement de nombreux sites. Pour de nombreux webmasters, la question est de savoir quels seront ses effets, de savoir si leurs sites seront affectés en bien ou en mal.

Cette préoccupation est toute à fait normale vu le poids de Google. Quelques places en plus ou en moins dans le classement de recherche peuvent en effet se traduire par des millions d’euros gagnés ou perdus par rapport à auparavant.

Pour rappel, Panda est la partie de l’algorithme de Google qui cible les contenus de mauvaise qualité manière à s’assurer que les sites possédant des contenus minces ou non conformes aient moins de chance d’être bien classé par rapport aux sites proposant des contenus de bonne qualité. Son utilité est donc de garantir une meilleure expérience du web pour les internautes.

À la différence de l’algorithme Pingouin qui est géré séparément et mis à jour plus rarement, Panda est intégré à l’algorithme global de Google, ce qui signifie des mises à jour plus fréquentes et un impact potentiellement plus significatif.

Que faut-il attendre du déploiement de Panda 4.2 ? Il est très difficile de le dire vu que Google est très discret sur ce que son algorithme fait exactement.

Ce qu’il est important de savoir, c’est qu’il n’est pas question de dormir sur ses deux oreilles. En effet, ce n’est pas parce que vous n’avez remarqué aucun impact de Panda 4.2 sur le référencement de votre site que votre site en bon.

Avec Panda 4.2, certaines choses changent. Précédemment, les mises à jour de Panda étaient déployées rapidement, ce qui permettait de rapidement voir son impact et de réagir en conséquence. Ce n’est pas le cas avec cette mise à jour. Elle est déployée beaucoup plus lentement.

Concrètement, cela signifie qu’aucun effet constaté ne signifie pas qu’il ne va pas avoir un impact à plus long terme. En effet, il est nécessaire d’attendre que Panda 4.2 soit complètement déployé et pleinement opérationnel pour pouvoir mesurer pleinement ses effets, ce qui peut prendre encore plusieurs semaines, voire même plusieurs mois.

De fait, au lieu de dormir sur ses deux oreilles, les webmasters doivent être attentifs à tous les instants, en tachant d’anticiper la moindre fluctuation à la baisse.

Le pire scénario possible dans cette situation serait que rien de notable ne soit remarqué avant un brusque recul dans les classements dans quelques mois, alors qu’on ne parlera plus du déploiement de Panda 4.2. Se rappeler que c’est lui la cause sera alors difficile.

La conclusion de tout cela, c’est qu’avec ou sans Panda 4.2, il faut maintenir la pression afin de mettre en ligne des sites avec des contenus pertinents et de bonnes qualités, cette approche proactive évitera ou limitera les effets négatifs que pourrait provoquer Panda.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here