Google se met à l’heure du ramadan

Les musulmans du monde entier viennent de débuter le mois sacré du ramadan. Google compte bien les accompagner au quotidien en leur proposant une page spéciale.

C’est ce jeudi 18 juin que le ramadan a commencé pour tous les musulmans du monde entier. Google compte les accompagner en leur consacrant une page spéciale.

Par l’intermédiaire de cette page proposée par Google, les musulmans peuvent consulter les horaires de lever et de coucher du soleil important pour délimiter la période de jeûne, mais aussi trouver d’autres informations, comme le restaurant halal le plus proche, ou des recettes de cuisine.

Google complète sa sélection en proposant un choix de vidéos et d’applications susceptibles d’intéresser les internautes musulmans.

« Alors que je vis à plus de 3 000 kilomètres de ma famille, j’utilise la technologie pour me rapprocher d’eux durant le ramadan », explique Zain Jamal Masri, un employé de Google qui présente le projet sur le blog officiel de la firme de Mountain View.

En fait, Google propose une collection à thème qui peut être utilisée via Google Now, l’assistant virtuel d’Android.

Alors que Google propose depuis plusieurs années le même genre de service à l’occasion de Noël, l’offre est cette fois adaptée aux musulmans à l’occasion du ramadan.

Il est à préciser que Google n’est pas la seule entreprise à être inspirée par le ramadan, plusieurs applications pour mobiles sont disponibles, le portail Al Kanz propose un « robot » (un compte automatique) pour répondre aux tweets demandant les horaires des prières, ou encore Twitter qui propose un emoji en forme de croissant de lune à côté du hashtag #ramadan.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInbox by Gmail : une nouvelle approche pour les rappels
Article suivantL’application Shoot de BitTorrent : du P2P pour multimédias sur mobiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here