Google Search : des infographies pour répondre aux questions de santé

Google annonce vouloir mieux répondre aux questions de santé en proposant des infographies dans son moteur de recherche.

Google Search précise qu’une recherche en ligne sur vingt concerne des questions médicales. C’est pour répondre à cette demande des utilisateurs que le moteur de recherche annonce la prochaine arrivée d’un nouveau service.

« À partir des prochains jours, quand on interrogera Google sur des problèmes de santé courants, on commencera à avoir d’entrée de jeu des données médicales appropriées sous forme d’infographie », explique Prem Ramaswami, responsable produit chez Google.

De la rougeole aux blessures sportives, il explique que « Nous montrerons les symptômes typiques et les traitements, de même que des détails sur le caractère plus ou moins répandu du problème de santé : si c’est grave, si c’est contagieux, à quel âge ça s’attrape, etc. » ?

Afin de garantir la qualité de l’information, qui parfois se déclinera aussi sous forme de dessins, Google affirme avoir collaboré avec une équipe médicale. Prem Ramaswami relève que « Une fois obtenues ces informations de base par Google, il devrait être plus simple d’effectuer davantage de recherches dans d’autres sites ou de poser les bonnes questions à un médecin ».

Ce nouvel outil arrivera dans un premier temps aux États-Unis, dans le Google Search anglophone. Par la suite, le moteur de recherche indique son intention d’étendre le service à d’autres parties du monde, mais aussi élargir l’éventail des maladies qui seront prises en charge.

health-info-animated

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeux chercheurs décortiquent la métamorphose du pop-corn
Article suivantGros manque de sécurité pour les applications de rencontre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here