Google : son engagement pour préserver des langues en voie de disparition

Intitulé « le projet des langues en danger », le groupe internet Google a annoncé mercredi soir le lancement d’un site internet destiné à aider à la préservation de langues en voie de disparition.

« Les technologies peuvent rendre honneur au savoir de nos aînés et donner de la puissance à la jeunesse », a fait valoir Google qui annonce que vouloir « documenter les plus de 3000 langues qui sont au bord de l’extinction est une étape importante pour préserver la diversité culturelle ».

« Les technologies peuvent soutenir ces efforts en aidant les gens à créer des enregistrements de haute qualité de leurs aînés, souvent les derniers locuteurs de leur langue, en mettant en contact des communautés disparates dans les médias sociaux et en facilitant l’apprentissage de langues », est-il précisé.

Le groupe internet affirme également vouloir céder la gestion du site « dans quelques mois » à un laboratoire universitaire, l’Institut pour la technologie et l’information sur les langues de l’Université du Michigan de l’est, et au Conseil culturel des peuples premiers.

Google a précisé que ce projet bénéficiait d’un financement de son bras philanthropique, Google.org, et qu’il invitait d’autres organisations à se joindre à cet effort.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSondage–Mobile : une personne sur cinq consulte en cachette l’ordinateur ou le mobile de son conjoint
Article suivantMicrosoft : Windows Phone 8 avant la fin de l’année

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here