Gros manque de sécurité pour les applications de rencontre

Une étude d’IBM pointe du doigt le manque de sécurité des applications de rencontre en ligne.

IBM a réalisé une étude de la sécurité de 41 applications de rencontre en ligne disponible sur Android. Le verdict est que 26 peuvent représenter des risques.
Dans son étude, IBM explique avoir identifié plusieurs problèmes. Il s’agit notamment de vulnérabilités, moyennes ou élevées, mais aussi de l’accès à des fonctionnalités telles que l’appareil photo, le GPS ou le microphone. Combinées à l’utilisation d’une faille de sécurité, ces accès peuvent s’avérer problématiques en pouvant « être exploités par des pirates ».

Afin de minimiser les risques, IBM recommande d’utiliser un mot de passe unique pour chaque service, ce qui compliquera la tâche d’un pirate. Il est par ailleurs recommandé d’appliquer les mises à jour proposées par l’éditeur et de vérifier les autorisations accordées à une application (accès au microphone, à la caméra…).

Dans son étude, IBM relève que certaines de ces applications de rencontre sont installées sur des terminaux fournis par une société ou sur un smartphone utilisé à des fins professionnelles. Dans ce cas, il est recommandé aux responsables de la sécurité de contrôler l’installation d’applications sur les terminaux présents sur le réseau interne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Search : des infographies pour répondre aux questions de santé
Article suivantRumeurs d’un rachat de Bouygues Telecom par SFR-Numericable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here