Guerre des brevets : est-ce qu'Apple a vraiment gagné ?

En condamnant une nouvelle fois Samsung à une amende, ce nouveau verdict favorable à Apple laisse à penser que la marque à la pomme s’en sort une nouvelle gagnante. Mais est-ce réellement le cas ?

Vendredi dernier, en condamnant Samsung à une amende de 119 millions de dollars pour violation de trois brevets, le jury du tribunal a une nouvelle fois donné raison à Apple dans sa guerre des brevets. Pourtant, ce verdict laisse tout de même dubitative sur le réel vainqueur de cette bataille juridique.

En effet, si Samsung a été condamné à 119 millions de dollars d’amende, Apple a également condamné à une amende, certes de 158 000 dollars, un montant comparativement insignifiant, mais néanmoins suffisant pour que la firme à la pomme ne ressorte pas blanche comme neige.

Par ailleurs, par le jeu des appels, qui entrainent souvent une révision à la baisse des sentences, Samsung ne va certainement pas payer la totalité de son amende, surtout que ce montant est somme toute une goutte d’eau par rapport aux 47 milliards de dollars de liquidité de la firme coréenne.

Mais ce qui chicane le plus dans cette affaire, c’est que tous les procès intentés par Apple ne semblent en aucune manière avoir affecté l’avancée triomphale de Samsung sur le marché du mobile avec quelques 320 millions d’appareils vendus en 2013, plus du double des 153 millions de terminaux Apple. De fait, Samsung n’est pas forcément le perdant de cette bataille juridique.

De plus, si cette guerre des brevets menée par Apple vise Samsung, la véritable cible est Google, la firme qui se cache derrière le système d’exploitation mobile Android. Mais là aussi, les deux violations de brevet relatives à l’OS n’ont pas été retenues, ce qui laisse Google sans aucun dommage.

En sachant tout cela, il semble plus que probable que la guerre sainte menée par Apple n’atteint pas ses objectifs de terrasser ses concurrents, même pas enrayer son succès commercial, alors même que les verdicts sont en sa faveur. Dès lors, est-ce qu’Apple a vraiment gagné ?

À qui profite la guerre Apple-Samsung ?
À qui profite la guerre Apple-Samsung ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNokia : une diversification qui va passer par les voitures connectées
Article suivantSurface Mini : une tablette petit format pour contrer la morosité du marché

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here