Accueil » Technologie » Harcelée sur Facebook, une ado de 12 ans se suicide
Le harcèlement sur Facebook conduit une ado de 12 ans à se suicider

Harcelée sur Facebook, une ado de 12 ans se suicide

Laura, 12 ans, est morte. Elle n’est pas décédée d’une maladie ou d’un accident, elle a mis fin à ses jours à cause d’un harceleur sur Facebook.

Le suicide des adolescents n’est pas évident à accepter. Les causes peuvent être multiples : rupture amoureuse, prise de tête avec les parents, soucis avec les copains, difficulté face au changement de son corps … C’est un problème grave vu que c’est la deuxième cause de décès chez les jeunes.

Une telle mort par suicide est d’autant plus dramatique lorsqu’elle intervient à cause d’une personne tierce, notamment lors d’un harcèlement. C’est ce qui est arrivé à Laura. Âgée de 12 ans, elle a mis fin à ses jours le 3 décembre dernier, seul dans sa chambre.

Dans une dernière lettre adressée à ses parents, Laura explique qu’elle a été la victime de harcèlement sur Facebook. Sudpresse rapport que sa mère à expliquer que « C’est le harcèlement d’une seule personne qui a abouti à un drame. Ne sachant pas quoi faire, elle a choisi la mort ». « C’est l’incompréhension totale. Nous sommes une famille très unie. On se parle beaucoup. […] Elle ne nous a rien confié. Elle était toujours aussi souriante. » a encore témoigné sa maman.

Pourtant, la solution est d’en parler. Malheureusement, les adolescents ne le font pas. Dès lors, toutes les allusions, aussi minimes soient-elles, doivent être prises au sérieux par la famille et l’entourage. C’est comme cela que ce genre de drame arrive, qu’une famille et une communauté se retrouvent endeuillées.

La fatalité n’existe pas. Alors que certains s’interrogent sur les motivations de Laura, « Que s’est-il passé dans la tête et dans le cœur de Laura, une jeune fille joyeuse et pleine de projets qui aimait tant sa nouvelle école et qui était un rayon de soleil dans sa famille ? » », la vérité est que personne n’a su déceler ou n’a voulu voir les signes avant-coureurs du drame. Ils étaient certainement là. Plutôt que de juger ou comprendre le geste de Laura, accuser le harceleur, il faut surtout se remettre en question soi-même pour éviter que ce genre de drame se reproduise.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Des jeux très populaires sont disponibles sur Facebook Messenger !

Facebook lance Instant Games sur Messenger

Le réseau social Facebook vient de lancer son nouveau support de jeux Instant Games, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *