Un homme poursuit Bethesda à cause de son addiction à « Fallout 4 »

Un site russe rapporte qu’un homme poursuit le studio Bethesda à cause de son jeu « Fallout 4 ». Il demande 7 000 dollars de dommage-intérêt pour sa détresse émotionnelle suite à son addiction au jeu.

L’affaire rapportée par le site russe rt.com est insolite. Il s’agit d’un homme, habitant Krasnoyarsk (Russie) qui porte plainte contre le studio de développement Bethesda. Il lui reproche son addiction au jeu « Fallout 4 ».

Le site explique que l’homme de 28 ans a vu une publicité pour « Fallout 4 ». Il a alors téléchargé et acheté le jeu dans le but de jouer seulement quelques heures. Mais tout ne s’est pas passé de cette manière. Il s’est rapidement trouvé accro au jeu au point de ne pas aller à son travail, ce qui a conduit à son licenciement. Il a aussi arrêté de sortir avec ses amis. Même sa vie de famille a souffert vu que sa femme la quitté. Pour finir, sa santé s’est aussi dégradée.

« Si j’avais su que ce jeu serait tellement addictif, j’aurais été beaucoup plus méfiant à son sujet », rapporte rt.com en citant cet homme. « Je ne l’aurais pas acheté ou je l’aurais laissé de côté pour jouer lorsque j’aurai été en vacances ».

Son intention est de poursuivre Bethesda Game Studios et de lui réclamer 500 000 roubles, soit environ 7 000 dollars. Il évoque sa « détresse émotionnelle » pour justifier son action en justice. Le cabinet d’avocats qui le représente indique que nous voulons « voir jusqu’où nous pouvons aller dans cette affaire ».

Le site rt.com indique que c’est le premier cas du genre en Russie, mais pas le premier au niveau mondial. En 2010, un juge fédéral américain a accepté d’ouvrir un procès à la demande d’un homme hawaïen qui a porté plainte après être devenu accro au jeu « Lineage II ». Au terme du procès, pas de dommage-intérêt pour le plaignant. NCsoft Corée du Sud a juste été condamné à payer les frais juridiques de cette personne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft consolide son offre Skype en rachetant la start-up Talko
Article suivantUne espèce de serpent de mer éteinte repérée après 15 ans de disparition

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here