HP : jusqu’à 50 000 emplois à la trappe !

Après avoir initialement annoncé la suppression de 29 000 emplois, puis de 34 000, ce sont dorénavant 50 000 postes de travail qui pourraient passer à la trappe chez HP.

Durement touché par la chute de la demande sur le marché du PC, le groupe informatique américain Hewlett Packard (HP) s’est fait évincé du rang de premier fabricant mondial d’ordinateurs par le chinois Lenovo. Plus inquiétant encore, une longue restructuration de l’entreprise a été lancée afin de contrecarrer les effets de la crise du PC.

C’est dans ce sens que HP, dès mai 2012, avait annoncé son intention de supprimer quelque 29 000 emplois d’ici la fin 2014. L’année dernière, ce chiffre a d’ailleurs même été porté à 34 000 postes.

Ce jeudi, la direction de Hewlett Packard annonce que sa longue restructuration pourrait dorénavant l’amener à devoir supprimer jusqu’à 50 000 emplois !

Alors que les chiffres précédents visaient une échéance en 2014, rien n’est précisé au niveau des 16 000 emplois supplémentaires qui passeront à la trappe, la firme se contentant de préciser que cette décision intervient dans le contexte du réaménagement de ses effectifs afin d’être plus compétitive.

Il faut dire qu’en présentant ses résultats trimestriels, HP a fait ressortir une augmentation de son bénéfice net de 18% à 1,3 milliard de dollars, alors que son chiffre d’affaires a reculé d’un peu plus de 1% à 27,3 milliards de dollars. Mais ce qui inquiète surtout les analystes, c’est que ces bons chiffres sont essentiellement dus à une augmentation des ventes de PC (+7%) engendrée par la récente fin du soutien technique de Microsoft au système d’exploitation Windows XP, ce qui a poussé de nombreux utilisateurs à changer, mais qui est surtout un événement ponctuel. Au niveau des services (-7%), des imprimantes (-4%), la situation est nettement plus critique.

Au final, les perspectives de HP sont donc plutôt sombres, ce que n’a pas manqué de relevé la Bourse vu que le titre a enregistré un décrochage de 2,28% à 31,78 dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone : son évolution en images
Article suivantWindows Phone : bientôt un premier smartphone Lenovo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    C’est un memo un peu simpliste et qui passe a cote des vrais elements de la restructuration d’HP et des progres que cette entreprise a fait dans les 2 dernieres annees. Je vous conseille de discuter avec le managemement d’HP en france et vous aurez certainement des elements beaucoup plus precis qui devrai vous faire changer d’avis ou tout au moins vous faire reflechir sur vos conclusions hatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here